Pascal Duterme répond à nos questions

Nous avons donc pris la température du côté de Pascal Duterme cette semaine. Absent une bonne partie de la saison 2016 a cause du vol de ses motos et d’une blessure entre-autre, il revient en 2017.

 

 

Avant de commencer, salut à toi et merci de répondre à ces quelques questions.

Bonjour Chris, merci pour les questions.

 

 

Que fais-tu en dehors de la moto ?

Je suis ingénieur en conception mécanique et électromécanique. Je suis employé dans une société spécialisée dans la recherche et développement de motorisations électriques et hybride.

J’ai aussi démarré en 2016 une activité complémentaire dans la conception électromécanique.

Et cette année je serai aussi bien impliqué dans la blanchisserie familiale. Bref, je suis bien occupé.

 

Si tu n’avais pas été pilote TT, tu aurais été… ?

J’aurai certainement fait du vtt ou du trial… ou du rallye automobile, mais c’est un sport qui coûte beaucoup trop cher (Rire)

 

Quel est ton parcours en MX et/ou enduro ?

J’ai commencé la moto à 18 ans, en roulant en forêt avec des vieux briscards de l’enduro !

Puis j’ai commencé à rouler en championnat de Belgique d’enduro de manière épisodique à cause de mes études. Depuis quelques années, je suis bien plus assidu. J’ai d’abord roulé en catégorie nationaux avant de passer en inter en 2014.

 

Comment qualifies-tu ta saison 2016 ?

Ce fût une saison assez courte pour moi avec le vol de mes motos en janvier et une entorse du pouce en août. Je n’ai donc fait que 2 enduros et 2 Boxc.
Mais aussi les 12 heures de la Chinelle, je remercie Florian (ClassicMoto) au passage.

 

Y a-t-il du changement de ton coté niveau moto (marque, cylindrée, concess) ?

Du côté de la marque et du concessionnaire, il n’y aura pas de changement. En effet, c’est un peu comme si j’étais marié avec mon concessionnaire (Rire)
Mais du côté du modèle de la moto, il y aura du changement. Je vais commencer l’année avec ma KTM 250 2tps et je roulerai sur une 250 exc-f à partir de juin.

 

Pourquoi ce changement / pourquoi rester fidèle ?

Jusqu’ici, j’ai toujours roulé en 2 tps, mais j’avais envie d’un peu de changement. Et j’ai pu tester la exc-f 250 et la exc-f 350 au test day KTM d’Honville.
J’ai vraiment adoré ces motos ! Le choix a été difficile

 

Penses apporter des changements pour la saison 2017 ? Préparation, logistique, approche ,… ?

Pas spécialement. J’ai finalement assez peu roulé ces derniers mois par manque de temps même si j’ai quand pu faire un peu de trial et de vtt.
Mais je compte bien ressortir ma moto d’enduro plus souvent à partir du mois de mars. L’objectif sera surtout de se faire plaisir tout en progressant si possible

 

Quelles sont les épreuves prévues à ton programme 2017 ?

La plupart des enduros belges, le val de lorraine, la Chinelle, quelques BOXC/BEX et pourquoi pas un ou deux motocross AMPL.

 

Quelle serait ta saison idéale par rapport à ton programme ?

Me rapprocher du top 15 sur les enduros belges et rentrer dans les 15 à la Chinelle.

Mais bon je ne suis pas un « pur » compétiteur et je ne serai jamais champion du monde (Rire) donc l’objectif sera de se défouler et de faire plaisir tout en progressant si possible ! Et faire de bonnes balades avec les copains !

« Et faire de bonnes ballades avec les copains »

Ton meilleur souvenir (de tous)

Sans hésiter, je répondrai la Red Bull Romaniacs en 2013 ! C’est un vrai rallye hard enduro qui mêle navigation et franchissement.
Les paysages étaient de toute beauté et l’organisation au top, une belle aventure! En plus j’y termine à la 10ème place de ma catégorie.

 

Ton pire moment (de tous)

Les événements de l’année passée à savoir le vol de mes motos en janvier et ensuite le décès inattendu de mon papa en août qui m’avait justement bien aidé à me remettre de ce vol. J’ai une grosse pensée pour lui…

 

Comment vois-tu ton avenir et celui de la discipline à court, moyen, et long terme ?

Comme on le voit depuis quelques années, l’enduro en Belgique n’est pas au mieux de sa forme malgré la bonne volonté des différents organisateurs.
Et on ne pourra jamais revenir aux enduros d’antan avec de belles liaisons bien techniques. Les enduro-sprint sont peut-être une alternative.

Ou pourquoi pas combiner les enduros avec des endurances « adaptées » (2 ou 3h sur des tracés plus techniques) ou des épreuves style enduro cross comme proposé par la fédération.

 

Combien de temps te vois-tu continuer à pratiquer ce sport ?

Je me vois bien encore rouler pas mal d’années, que ce soit en compétition ou en balade avec les copains. Il y a encore pas mal de choses que j’aimerais faire à moto!

 

Quels sont tes sponsors et aides pour la saison ?

Mes fidèles sponsors :

  • Exilis (Bureau d’étude en conception électromécanique)
  • DOT Engineering (optimisation et reprogrammation moteur)
  • IOL (Agence de design industriel)
  • DMR Usinage (Usinage pièces mécaniques)
  • Pecheur Motos (Concessionnaire KTM)
  • KTM Belgique
  • MP41

 

As-tu des personnes à remercier, à mettre en lumière ?

Mes parents tout d’abord.

Ensuite ma copine Catherine, qui me laisse rouler librement sans me séquestrer à la maison (Rire)

Puis mon concessionnaire, Jean Claude Pecheur.

Tous mes fidèles sponsors.

Et puis tous mes copains du club MP41. On a fait de belles choses ensemble comme le mondial en 2015. Une belle aventure ! J’en profite  d’ailleurs pour faire de la pub pour l’endurance BEX que l’on organisera à Awenne le 13 mai.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           Et une pensée pour mon camarade Arnaud, qui viens régulièrement faire mon assistance et qui est en pleine rééducation suite à une grosse chute à moto.

Et bien sûr merci à toi Chris (Enduriste.be) pour ton investissement sans limite!

 

 

 

Merci d’avoir joué le jeu et d’avoir répondu à mes questions, je te souhaite une excellente saison 2017.

Avec plaisir Chris, à très bientôt.

 

 

 

 

Christophe   Christophe pour Enduriste.be

 

 

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :