BEC – Binche 2017

C’est du côté de Binche, à Perrones-lez-Binche très exactement, que se déroulait la quatrième manche du championnat de Belgique d’enduro. Celui-ci se voit modifier, après un enduro-cross le week-end précédent, c’est une version « sprint » que nous allons découvrir.

La différence? Des liaisons minimalistes et des chronos qui s’enchaînent toute la journée. Si les puristes pestent du manque de chemins pédestres entre les spéciales, il faut quand même reconnaître que ce qui nous est servi actuellement est plus du pistard qu’autre chose. Merci les lois à la con, la non reconnaissance d’un sport et des gens « qui sont souvent dérangé dans leur petite vie » où sont plus écolos que les écolos eux même…

Ceci dit, les deux spéciales offertes aux pilotes ce week-end, valait bien une manche de GP, tant la qualité, la technicité et le niveau étaient relevés! Du très bon boulot du club AVEMOTT qui a réussi à créer un bel événement malgré les difficultés.

 

Vanoevelen, la première!

La première fois, généralement, est celle qui laisse une trace indélébile!

Une chose est sure, Matthew aura survolé cette manche! Même si de ses dire, quelques petites erreurs sont venues ci et là, rien ne viendra enrailler un mécanique bien huilée! La première de beaucoup d’autres? L’avenir nous le dira, mais il ne serait pas stupide de répondre par l’affirmative. Félicitation Matthew!

 

Melotte toujours en tête…

Une course solide, une deuxième place dans la poche, premier au scratch et premier en E1 au championnat national! Que demander de plus pour notre « presque » quarantenaire?!

Ceci dit, nul besoin de rappeler le parcours de Cédric, nous savons tous qu’il en a sous le coude et ajouter à cela une maturité, une intelligence de course et du matériel haut de gamme… la boucle est bouclée! Papy is on fire…

 

Minique sur la troisième marche.

Le régional de cette manche, Gaetan Minique aura fait une très bonne journée aussi, qu’il va ponctuer par une belle troisième place.

Heureux à l’arrivée, Gaetan à bien rechargé les batteries et est prêt à en découdre dès samedi à Lierneux!

 

Plus de peur que de mal!

Même si ce sont des pilotes aguerris, qu’ils ont tous les équipements nécessaires et obligatoires, qu’ils font tous très attention à ce qu’ils font… ce sport reste tout de même « risqué »

Le sympathique Simon Collinge s’est occasionné une belle frayeur sur une grosse chute. dans un premier temps une vive douleur dorsale à semé un vent de panique dans le paddock, après les examens d’usages, tout rentrait dans l’ordre! Plus de peur que de mal et notre ami est bien sur ses deux jambes. Ouf!

 

 

Les résultats cet enduro de Binche sont visibles ICI

Les photos prisent lors de cette manche sont visibles sur notre Flickr

 

 

 

Prochain rendez-vous, ce samedi 1 juillet 2017

 

 

 

Christophe   Christophe pour Enduriste.be

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :