BEX: Chinelle 2017

Comme chaque année, nous avions rendez-vous à Surice/Philippeville pour la traditionnelle épreuve des 12 heures de la Chinelle. Course reconnue, dont le départ style ‘Le Mans » se donne le samedi 00:00 et donc de nuit.

Malgré le fait que cette édition est devenue payante et que nous ne serons pas épargné par le temps ( le samedi ), un public venu nombreux était présent pour le départ de cette nouvelle édition.

 

Des conditions difficiles!

Dès le samedi matin, les conditions météorologiques difficiles sont présentes, de la pluie en continu ou presque! Toutes et tous savent que cette édition sera rude, éprouvante pour l’homme et la machine,… bref une course « d’hommes »

Que ce soit les juniors pour leur mini Chinelle, les vintages ou les essais libres et qualifs, tout le monde à la même enseigne… du gras, du lourd et surtout du très difficile. La pluie cessera sur le coup de 23:00, mais le flux non-stop de la journée à fait son oeuvre!

NDLR: Le départ vient d’être donné, le leader Jérome Martiny vient juste de boucler son premier tour, la moto est déjà chargée au maximum!

 

Des soucis mécaniques

Il n’y a pas de miracle, avec des conditions pareilles, la boue qui colle et bouche tous les orifices possibles dont les radiateurs, beaucoup de motos ont connu des soucis de surchauffe! Des joints de culasse ont cédés et pas un peu, malgré la volonté des teams et mécanos de bien faire. Bref, difficile pour tout le train roulant, pilote et moto vont prendre cher!

 

Husqvarna pour le doublé!

L’équipe officielle, qui avait remporté la précédente édition pour la première fois et qui ne comptait pas en rester la, réalise le doublé. Longtemps en bagarre avec la Yamaha du team ZoneRouge, qui avait pris la tête, cette dernière a connu un souci mécanique qui va nécessiter un passage au stand et de la manutention.

Repartie derrière la Husqvarna officielle et malgré une fin de course avec panache, elle terminera à +/- une minute.

Ceci dit, l’équipe Husqui n’a pas négligé les efforts et la victoire n’est pas le fruit du hasard, loin de la!

 

Yamaha ZoneRouge, deuxième, mais…

L’équipe Yamaha était sur place avec de grandes ambitions. Une première alerte pendant les essais qualifs n’a pas enraillé la volonté et la mécanique bien huilée, pourtant, elle peut avoir des regrets!

Suite à ce petit souci exprimé plus haut, seul un tour a pu être effectué pour confirmer leur position sur la grille, mais une belle deuxième place se profilait!

Course lancée, la Yamaha prendra la tête pendant un très long moment, lorsqu’une pierre viendra causer un souci de frein avant, qui va obliger l’équipe à passer par les stands. Reparti en seconde position et malgré la cravache démontrée, ce sera trop juste!

 

Le team Leloup offre la troisième place à KTM

KTM Belgique, via le team proposé par Dany Leloup et composé de Andrew Leloup, Andu Truyst et Nick Triest, va monter sur la troisième marche de podium. Une bonne gestion des ravitaillements, aucun souci majeurs et des pilotes motivés vont faire la différence.

La fin de course sera émouvante pour Dany, car rien n’est fait, il faut aller au charbon jusque à la ligne droite! Mais ce sera chose faites et il pourra enfin relâcher la pression avec beaucoup d’émotions!

 

Pour finir!

Une édition des 12 heures de la Chinelle compliquée, mais n’est pas dans ces conditions difficiles, ou il faut se surpasser, ou il ne faut pas connaître des soucis mécaniques majeurs, ou il faut se déjouer des pièges et surtout ou il faut se cracher dans les mains et se motiver pour aller au bout, qu’on éprouve cette sensation de bien être absolu? De jusqu’au boutisme? De fierté?

Premier ou dernier, finir celle-ci est déjà une victoire en sois! Félicitations les gars, soyez fier de vous!

Photos pour Enduriste.be:  Chris et Pilou

 

 

Les résultats sont visibles via ce LIEN

Les photos prisent lors de cette chinelle ( toujours en cours d’upload ) sont visibles via notre Flickr

 

 

 

Christophe   Christophe pour Enduriste.be

 

 

%d blogueurs aiment cette page :